A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est.
Sacha Guitry

 
 

 

Nos sites préférés
Conditions de vente



Payer par carte bancaire

 A

Accentuation

On attribue l'invention des accents au grammairien Aristophane de Byzance qui vivait en Égypte deux cents ans avant notre ère. Les Romains, dès le temps d'Auguste, firent d'abord usage de l'accent aigu et de l'accent grave, mais seulement pour distinguer les mots d'orthographe semblable. Les écrivains français paraissent avoir commencé à se servir régulièrement des accents dans les premières années du XVIe siècle. L'imprimeur parisien Geoffroy Tory créa dès 1525 les accents, la cédille et l'apostrophe, son premier livre avec ces nouveautés parut le 7 juin 1533.

Addendum - Addenda
Mot latin. Se dit de ce qu'on ajoute ou de ce qu'il faudrait ajouter à un ouvrage.

Aigle
Nom donné à un format de papier de 0m.94 sur 0m.70 (petit aigle) ou de 1m.06 sur 0m.75 (grand aigle).

Alfa
Plante herbacée (Graminée) d'Afrique du Nord et d'Espagne, dont les feuilles servent de matière première à la fabrication de certains papiers.

Almanach
Nom de divers annuaires ou publications ayant pour base le calendrier.

Anépistographe
Qui n'a rien derrière. Les impressions des Chinois et les ouvrages xylographiques étaient anépistographes, imprimés d'un seul côté du papier. Le presse, en remplaçant le fronton, permit d'imprimer recto et verso.

Apocryphe
Se dit de tout ouvrage dont l'auteur est inconnu ou supposé et l'autorité douteuse.

Aquatinte
Gravure à l'eau-forte imitant le lavis.

Arches
Comm. du département des Vosges, sur la Moselle réputée pour sa papeterie fondée au XVe siècle.


Armes

Signes héraldiques, armoiries. Les armes d'une famille, d'une ville, d'un peuple.


Atlas
Recueil de cartes géographiques (dont le frontispice représentait à l'origine Atlas [personnage de la mythologie grecque et latine que l'on représentait portant la voûte céleste sur ses épaules])

Autographe
Qui est écrit de la main même de l'auteur.

Auvergne
Papier pur chiffon, fabriqué à la main, dans cette région de France et, en particulier au moulin Richard de Bas, à côté d'Ambert en Livradois.


 B

Bandeau
Ornement situé en largeur en haut d'une page, gravure sur bois ou cuivre, jeu de fontes typographiques ou assemblage de vignettes. Fréquemment utilisé jusqu'au 18e siècle.

Barbes
Irrégularités au bord d'une page coupée.

Basane
Peau de mouton tannée qu'on emploie en reliure.

Bible
Papier bible, en imprimerie, papier opaque très mince.



Bibliographie

Ensemble des ouvrages écrits sur un sujet donné.

Bibliolétie
Ce mot s'applique aux personnes possédant une riche bibliothèque et qui oublient ce qu'elles ont lu.

Bibliomancie
Divination qui se pratiquait au hasard de la Bible ou tout autre livre et en tirant du passage sur lequel on était tombé des conclusions pour l'avenir.

Bibliomane
Celui qui a la manie des livres, qui recherche avec une sorte de passion, mais souvent sans discernement, les livres précieux et rares.

Bibliomanie
Manie, passion excessive des livres et surtout des livres rares, précieux.

Bibliophile
Personne qui aime, recherche et conserve avec soin et goût les livres anciens, rares, précieux.

Bibliophilie
L'amour des livres: bibliophilie est forgé à partir des mots grecs biblion (livre) et philia (amour) vers la fin du Moyen Âge, c'est-à-dire dans la période d'épanouissement des études classiques.
Richard de Bury, érudit anglais du XVIe siècle, appela Philobiblon son traité de bibliophilie (le plus ancien que l'on connaisse). Les mots bibliophile et bibliophilie n'entreront vraiment dans l'usage qu'au XVIIe siècle. Si ces expressions sont relativement récentes, l'amour du livre et le désir de le conserver sont aussi anciens que le livre lui-même.

Bibliotaphe
Celui qui refuse de communiquer ses livres, que, le plus souvent il ne connaît pas lui-même. C'est également l'endroit dans lequel le bibliomane avare et jaloux cache les livres qu'il n'a pas pris la peine de lire.

Bibliophage
À part les insectes et animaux dévorateurs de livres, il y a des êtres humains (on cite les Tartares autrefois) qui mangeaient les livres, pensant s'en assimiler la science. Bernabo Visconti, en 1730, contraignit deux légats pontificaux à manger les bulles d'excommunication qu'ils lui apportaient.

Bibliophobie
Ce mot s'applique aux rois et aux peuples destructeurs de bibliothèques, non parce qu'ils n'aiment pas les livres, mais plutôt pur empêcher les doctrines renfermées dans ces livres de se propager.

Bibliothèque Vaticane
La plus ancienne bibliothèque publique d'Europe, elle renferme plus de 25000 manuscrits grecs, latins et orientaux. Le pape Nicolas V (1398-1455) la fit transférer de la basilique St-Jean de Latran au Vatican en lui donnant de nouvelles collections. En 1600, elle fut encore agrandie par Fulvio Orsini.

Bougran
Toile forte et gommé.

Bouquin
Vieux livre.

Bouquinerie
Commerce de vieux livres, de livres d'occasion.

Bouquiniste
Marchand, marchande de vieux livres, de livres d'occasion.

Bourdon
Faute d'un compositeur qui a omis un ou plusieurs mots de la copie.

Bradel
Reliure, cartonnage à la bradel reliure ou le bloc des cahiers est emboîté dans un cartonnage léger, le dos étant séparé des plats par une rainure longitudinale.

Brochure
Ouvrage broché, peu épais.


 C

Cahier

Cahier d'imprimerie: ensemble, plié et coupé dans l'ordre voulu, des pages fournies par une feuille.


Calligraphie

Art de former les caractères de l'écriture (du grec kallos, beauté; graphein, écriture). Le mot s'applique spécifiquement à l'écriture manuscrite qui se plie à des canons d'esthétiques définis, variables selon les époques et les pays.



Caractères
Caractères typographiques: Petit pavé parallélépipédique portant gravé, en relief, sur l'une de ses faces (l'oeil), une lettre, un signe de ponctuation, ou un chiffre. En plaçant côte à côte des caractères, on compose des mots, des lignes et, en définitive des textes à imprimer.

Cartonnage
Procédé de reliure dans lequel la couverture, formée de papier ou de carton, est ensuite emboîtée au corps d'ouvrage.

Chandelle (papier à)
Papier gris, grossier, destiné au départ à l'emballage des chandelles. Il a servi à imprimer les livres de colportage et, en particulier, ceux de la Bibliothèque Bleue de Troyes en Champagne.

Chiffons
Chiffons de lin, de coton vendus au fabricants de papier pour la confection de celui-ci.

Chine (papier de)
Papier, autrefois fabriqué en Chine, à partir de la deuxième pellicule du bambou, servant aux tirages de tête de livres précieux.

Claudon (reliure à la)
Reliure en tissu ou étoffe généralement luxueuse du nom de la bibliothèque de cette illustre courtisane qui s'en était fait une spécialité. (Galantaris: manuel de bibliophilie)

Coiffe
Rebord du dos d'un livre relié.

Collation
Ouvrage qui compare entre eux des manuscrits, des textes, des documents.

Colophon
(du mot grec pour achèvement). Note finale d'un livre, reproduisant ou complétant les énonciations du titre. On dit aussi "souscription finale".

Contrefaçon
Reproduction frauduleuse d'une oeuvre littéraire, d'un livre.

Copyright
Droit exclusif que détient un auteur ou son représentant d'exploiter pendant une durée déterminée une oeuvre littéraire ou artistique.

Coquille
Faute typographique (inversion, transposition, substitution de lettres ou de signes).

Couverture
Partie extérieure d'un livre, formée des plats et du dos.


Cul-de-lampe
Vignette gravée à la fin d'un chapitre, et dont la forme triangulaire rappelle le fond des lampes d'église


Curiosa
Terme générique, utilisé dans les catalogues, pour désigner, pudiquement, les ouvrages à thème sexuel, salaces, osés, soit en raison du texte, des illustrations ou des deux réunis.

 D

Dédicace

Hommage qu'un auteur fait de son oeuvre à quelqu'un par une inscription imprimée en tête de l'ouvrage. Formule manuscrite sur un livre pour en faire hommage à quelqu'un.

Didelot
Caractère d'imprimerie caractérisé par sa solidité et son aspect rustique, originaire des Vosges.

Dominoté (papier)
Papier marbré ou colorié servant de page de garde ou de brochage pour certains ouvrages. On dit aussi dominoterie pour ce type de papier.


Dos

Partie d'un livre qui unit les deux plats (opposé à tranche).

 E

Eau-forte

Acide nitrique étendu d'eau, dont les graveurs se servent pour attaquer le cuivre, là ou le vernis a été enlevé par la pointe. Par ext. Genre de gravure utilisant ce procédé.

Elzévir
Livre imprimé en Hollande par les Elzévir (célèbre famille d'imprimeurs, fin XIVe-début XVIIIe), ou par leurs imitateurs.

Enfer
Département d'une bibliothèque où étaient déposés les livres interdits au public.


Enluminure
Lettre peinte ou miniature ornant d'anciens manuscrits, des livres religieux.

Entre-nerfs
Intervalle entre deux nerfs au dos d'un livre.

Envoi
Hommage manuscrit de l'auteur d'un livre.

Épigraphe
Brève citation en tête d'un ouvrage ou d'un chapitre.

Errata
Liste des erreurs et des corrections à y apporter. La présence d'un feuillet d'errata dans un ouvrage peut être un signe de l'édition originale (car les erreurs ont été corrigées dans le texte des éditions suivantes).

Esperluète, perluète
Nom du signe typographique, &,abréviation de "et".

Estampe
Image imprimée au moyen d'une planche gravée de bois ou de cuivre (eau-forte, taille-douce) ou par lithographie.

Ex dono
Note manuscrite, généralement sur l'intérieur de la page de garde ou le faux titre,indiquant à qui l'ouvrage a été donné par l'auteur, l'illustrateur ,l'éditeur ou un tiers.

Exemplaire
Chacun des objets reproduisant un type commun (livres, gravures).


Ex-libris

Inscription apposée sur un livre pour en indiquer le propriétaire. Par extension: vignette artistique portant le nom, la devise, les armes du bibliophiles.

 F

Fac-similé

Reproduction exacte d'un écrit, d'un dessin.

Faux-titre
Titre, parfois abrégé, qui figure au recto d'un feuillet intercalé entre la page de garde et la page de titre.

Feuillet
Chaque partie d'une feuille de papier pliée une ou plusieurs fois sur elle-même pour former une feuille double, un cahier.

Filet
Trait fin doré, à froid, sur le plat ou le dos d'un livre.

Filigrane
Empreinte laissée en creux dans la feuille de papier par un ornement en fil de métal fixé sur la forme, à partir de 1282, environ. Le filigrane sert à indiquer la datation du papier et son lieu de fabrication. Ouvrage de base: C.M. BRIQUET Les filigranes. Dictionnaire historique des marques du papier.,1907( Réédition HACKER ART BOOKS, 1985)

Fleuron
Ornement (forme de fleur) en typographie, reliure; fer servant à faire cet ornement.

Foliotation
Consiste en la numérotation des feuillets au recto. Elle coexiste jusque vers 1550 avec la pagination, apparue au 16e siècle.On parle donc de folio au lieu de page, celui-ci correspondant à deux pages.

Forme
Moule destiné à recevoir une certaine quantité de pâte à papier pour la fabrication manuelle d'une feuille : "papier à la forme".

Frontispice
Planche illustrée placée avant la page de titre; gravure placée face au titre.

 G

Gardes

Pages de garde: pages qui se trouvent au commencement et à la fin d'un livre , entre les titres (ou l'avant-titre) et la couverture.Il existe des gardes blanches et des gardes de couleur.On distingue la garde fixe et la garde volante.

Gazette
Titre générique pour désigner un journal. L'origine du nom provient du mot italien gazetta ou gazza, monnaie ayant cours à Venise au XVIe siècle, où précisément paraissaient des petites feuilles d'avis vendus dix centimes vénitiens.

Gouttière
Tranche du livre, en creux, opposée au dos.


Gravure

Procédé de reproduction d'une oeuvre graphique.


Grimoire

Livre manuscrit des sorciers; c'est là que se trouvent rassemblées toutes les formules de sorcellerie. Les grimoires se transmettent de père en fils, dans les familles de sorciers, et ne se montrent jamais à personne..

 H

Heures

Livres d'Heures: Recueil de dévotion renfermant les prières de l'office divin.

Hommage
Don respectueux, offrande d'un exemplaire d'une publication donné à une personne par un auteur, par un éditeur, soit par reconnaissance ou déférence, soit pour faire connaître la publication dans un but de propagande.

Hors-texte
Gravure tirée à part, intercalée ensuite dans un livre, et non comprise dans la pagination.

 I

Iconographie

Ensemble des illustrations d'un ouvrage.

Illustration
Figure (gravure, reproduction) illustrant un texte..

Impressions à petit nombre
Jusqu'à l'année 1472 le nombre des exemplaires de chaque édition des premiers imprimeurs devait être de 275; après cette date et pendant longtemps, les tirages n'atteignaient que 500 exemplaires et rarement dépassaient ce nombre.

Imprimatur
Autorisation d'imprimer (accordée par l'autorité ecclésiastique ou par l'Université à un ouvrage soumis à son approbation).

Incipit
Premiers mots d'un ouvrage (du latin: hic incipit liber: ainsi commence le livre). Index d'incipit.

Incunable
(Étymologie: au berceau) Ouvrage imprimé avant 1500, en principe, i.e. à la naissance de l'imprimerie.


Index

Il existe, à Rome, sous le nom de Congrégation de l'Index, une censure ecclésiastique qui interdit la lecture de certains livres. C'est le pape Paul IV qui institua cette commission en 1559; cependant l'inquisition d'Espagne avait composé un premier index, qui fut publié, par ordre du roi Philippe II, quelques années avant.

Interfolier
Brocher, relier (un manuscrit, un imprimé) en insérant entre les feuillets des feuilles de papier blanc..

 J

Janséniste (reliure)

Reliure ou dos dépourvu de toute ornementation, dans un esprit d'austérité volontaire.

Japon
Papier de couleur ivoire, originairement fabriqué au Japon. Précisons que le papier Japon est fait à partir d'écorces de mûrier.

Jaquette
Couverture de protection supplémentaire dont l'intérêt peut être de constituer la seule illustration d'un ouvrage et d'apporter une plus value (v.g. collection Nelson).

Jasper
Jasper les tranches d'un volume: Bigarrer par bandes ou par taches pour donné un aspect jaspé.

Justification
Action de donner aux lignes la longueur requise; longueur d'une ligne d'impression, définie par le nombre de caractères.

 K

Kaolin
Argile blanche très pure employée aussi en papeterie .
 L

Lettrine

Lettre, ornée ou non, placée au commencement d'un chapitre ou d'un paragraphe (en général plus grosse que le reste du texte).

Libelle
Écrit bref et satirique.

Libraire
Anciennement: Artisan et marchand qui imprimait et vendait des livres. Moderne: Commerçant dont la profession est de vendre des livres au public.


Lithographie
Procédé d'impression de dessins tracés avec un corps gras sur une pierre calcaire, découvert par SENEFELDER, en 1796. Feuille estampe, imprimée par ce procédé.


Livres d'Heures

Sous ce nom on publiait à Paris des ouvrages manuscrits richement enluminés avant l'invention de l'imprimerie, puis imprimés à la fin du XVIe siècle. Cette désignation française est également appliquée dans la bibliographie étrangère. Ces livres contenaient les dates du calendrier, des fragments des évangiles, etc. Citons le célèbre Livre d'Heures du duc de Berri, paru en 1403, illustré par Van Eyck.

 M

Manchette

Addition marginale, note écrite sur la marge d'un livre.

Manuscrit
Texte, ouvrage écrit ou copié à la main .Manuscrits enluminés, à miniatures. Oeuvre originale écrite de la main de l'auteur. Manuscrit de premier jet.

Marbrure
Imitation des veines et taches du marbre sur du papier, des peaux (reliures), la tranche d'un livre.

Marge
Partie de la feuille de papier qui reste blanche sur les bords d'une page écrite ou imprimée ou autour d'une estampe.

Maroquin
Peau de chèvre, de mouton, tannée au sumac et à la noix de galle, teinte et souvent grainée. Reliure de maroquin rouge, brun.

Migne
Recueil des écrits des pères de l'Eglise (patrologies latine et grecque) du nom de l'éditeur de ces collections, l'abbé Jacques Paul Migne (1800-1875). "consulter le migne) Cf Umberto ECO, De Bibliotheca.

Mors
Rainure pratiquée près du dos d'un volume pour y loger le carton de la couverture; bord du carton qui s'y loge.

 N

Nerfs
Reliure: Cordelette au dos d'un livre relié, à laquelle est cousu un cahier, et qui forme une nervure apparente.
 O

Originale

Édition originale: première édition en librairie d'un texte inédit.
 P

Page

Chacun des deux côtés d'une feuille de papier, de parchemin, etc., susceptible de recevoir un texte ou un dessin. Première, deuxième page d'une feuille. 


Pagination

Action de mettre un numéro sur chacune des pages d'un livre; résultat de cette action.

Paléographie
Connaissance des anciennes écritures qu'interprètent les archivistes paléographes. -Étude sur les productions artistiques et intellectuelles de l'antiquité.- Un paléographe est celui qui a étudié et acquis les connaissances en paléographie.

Parchemin
Peau d'animal (mouton, agneau, chèvre, chevreau) préparée spécialement pour l'écriture.

Passion (reliure aux armes de la)
Reliure, du XVIIe où figurent, sur le dos et au centre des plats, les outils de la passion du Christ: croix, échelle, clous, marteau, éponge au bout d'une lance, tenailles,..Rencontré sur des ouvrages à contenu religieux,v.g. psautier, livre d'heures, nouveau testament,...

Patine
Dépôt qui se forme sur certains objets anciens, dont les livres; couleur qu'ils prennent avec le temps.


Pièce de titre

Morceau de cuir, d'une couleur différente de la reliure, collée au dos du livre, sur laquelle sont indiqués les éléments d'identification: auteur, titre,date, tomaison...


Plaquette

Petit livre très mince.

Planche
Estampe tirée sur une planche gravée.

Plats
Chacun des deux côtés de la reliure d'un livre. Plat supérieur; plat inférieur.


Presse

Machine destinée à l'impression typographique.

 Q

Quipos
Cordelette à noeuds, dont les anciens Péruviens se servaient pour établir des comptes et exprimer certaines idées. C'est donc une forme particulière de livre.
 R

Racinage

Procédé par lequel on imite les veines et les loupes du bois sur le cuir d'une reliure; aspect du cuir ainsi traité.

Rebras (reliure à)
Reliure où les plats se continuent par un bord retroussé qui protège la tranche opposée au dos (16e siècle) .

Recto
Première page d'un feuillet (dont l'envers est appelé verso).

Réimpression
Action d'imprimer à nouveau un ouvrage. Cet ouvrage nouvellement imprimé.

Reliure
Manière dont un livre est relié. Plats, dos, nerfs, coins, gardes d'une reliure. Reliure pleine, entièrement en cuir. Demi-reliure, dont le dos seul est en cuir. Reliure d'amateur ou amateur, à dos et coins ou bande en cuir.


Rogner
Action de couper les bords des feuillets d'un livre pour les rendre nets et bien réguliers.

Roulette
Roulette de relieur: Instrument formé d'un petit disque mobile en cuivre autour d'un axe et d'un manche pour tracer les filets.

Rousseurs
Tache roussâtre qui apparaît sur le papier à cause de l'humidité.

 S

Sac à livre

Le sac à livre fut d'usage courant durant tout le Moyen Âge et jusqu'au XVIe siècle. La couverture qui excédait d'un côté le format du livre, pouvait l'envelopper complètement en se repliant et en se fermant par un noeud. On reliait ainsi les ouvrages destinés à être transportés. On pouvait en outre les porter sur soi, attachés à la ceinture par exemple.

Serpente
Papier très fin et transparent utilisé pour protéger les gravures des livres.

Signet
Petit ruban permettant de retrouver la page d'un livre.

Sosii
Libraires célèbres de Rome au temps d'Auguste, ils possédaient plus de deux mille esclaves qu'ils employaient comme copistes, et pouvant fournir en très peu de temps et à prix modiques un grand nombre de livres; par exemple le livre XIII de Martial était vendu 50 centimes. Les noms de ces libraires passèrent à la postérité avec l'édition des poésie d'Horace. Leur boutique était situé au Forum César, proche le temple de Janus.

 T

Taille-douce
Tout procédé de gravure en creux, et spécialement: gravure sur cuivre au burin.


Tapuscrit
Texte tapé à la machine à écrire.


Tirage
Le fait d'imprimer, de reproduire par impression.

Tomaison
Indication du numéro du tome (sur les pages de titre, au dos des reliures).

Tome
Division d'un ouvrage, prévue (comme le livre ou le chapitre) par l'auteur ou l'éditeur, et ne correspondant pas forcément au volume.

Tranche
Partie des feuillets d'un livre qui est rognée, "tranchée", pour présenter une surface unie. Tranche supérieure (ou tête), latérale, inférieure. Livre doré sur tranches.

Tranchefile
Petit bourrelet entouré de fils, qui garnit et renforce le haut et le bas du dos d'une reliure, pour maintenir les cahiers assemblés. On peut préciser que dans le type de reliure "à la hollandaise", la tranchefile est remplacée par un bourrelet du cuir, plus résistant, car la tranchefile ordinaire est susceptible de se détacher.

Truffé (exemplaire)
Il s'agit de l'exemplaire d'un ouvrage enrichi de documents en rapport avec son thème: v.g.autographes, manuscrits, photographies, souvenirs de diverses natures. Cela en fait un exemplaire unique dont la valeur peut être importante.

 U

Unique (exemplaire)
Exemplaire d'un ouvrage qui présente des caractéristiques exceptionnelles: tirage, dédicace, reliure, exemplaire truffé, possesseurs successifs, illustrations, circonstances historiques,... qui le distinguent de tout autre.
 V

Véda

Livres sacrés des Indous, écrits en sanscrit, attribués à Vyâsa, et qui sont des recueils de prières, d'hymnes de formules de consécration et d'expiation.

Vélin
Peau de veau mort-né, plus fine que le parchemin ordinaire. Manuscrit, ornements sur vélin. Cuir de veau. Reliure de vélin. Papier vélin: papier très blanc et de pâte très fine.

Vergeure
La vergeure du papier:ligne claire, visible par transparence, produite par les fils de laiton de la forme qui entraînent une épaisseur moindre de la pâte à papier.

Verso
Envers d'un feuillet (opposé à recto).

Vignette
Motif ornemental d'un livre, à la première page ou à la fin des chapitres.

Volume
Réunion d'un certain nombre de cahiers (notamment imprimés) brochés ou reliés ensemble. Chacune des parties, brochées ou reliées à part d'un ouvrage.

Vulgate
Traduction latine de l'Ancien et du Nouveau Testament, que l'on pouvait mettre dans toutes les mains. On dit aussi que c'est une édition divulguée.

 W

Whatman (papier)

Papier grené, ferme & solide, analogue au papier de Hollande, mais sans vergeures, employé pour le dessin ou des tirages de tête.
 X

Xylographie

Impression de textes et de figures avec des planches de bois gravées en relief, en usage aux XVe et XVIe siècle; gravure ainsi obtenue.
 Y

Y-kning

Mot chinois qui signifie livre des changements. Sorte d'encyclopédie littéraire des anciens Chinois qui traite symboliquement de la physique, de la morale et de la métaphysique et dont paraît s'être inspiré Confucius.

Ysopet
Nom donné, au Moyen Age, à des recueils de fables, imités d'Esope: les ysopets de Marie de France.

 Z

Zincographie, Zincogravure
Procédé analogue à la lithographie, dans lequel la pierre lithographique est remplacée par le zinc.

© 2000-2017 Robert Rousset 8, rue Échelle Marteau 53000 Laval, France. Tous droits réservés.