On aime toujours un peu à sortir de soi, à voyager, quand on lit.
Marcel Proust

 
 

 

Nos sites préférés
Conditions de vente



Payer par carte bancaire

Ref. : 9472

Cartulaire de l'Abbaye Cistercienne de Fontaine-Daniel (Mayenne). Publié et Traduit par A. Grosse-Duperon et E. Gouvrion.
GROSSE-DUPERON A. GOUVRION E.




Imprimerie Poirier-Bealu à Mayenne. M. D. CCC. XCVI. - 1896

Broché, couverture imprimée en noir & rouge (dos et 1er plat partiellement insolé + traces de rouille laissées par un trombone),
in-4, 25,4x16,8 cm environ,
frontispice [armoiries de l'abbaye de Fontaine Daniel],
édition originale numérotée 176/205 exemplaire après 25 sur Hollande,
index (table alphabétique des noms propres du cartulaire),
table chronologique des pièces contenues dans le cartulaire,
bien complet de l'errata en fin de volume,
textes en latin et en français,
intérieur en très bon état (couverture en bon état sans déchirure ni tache mais au dos légèrement bruni).


VI+432 pages.


Ce volume renferme les pièces du Cartulaire de l'Abbaye de Fontaine-Daniel en Mayenne de la collection Gaignières, moins celles qui ont trouvé place dans notre "Étude Historique" de ce monastère.
Il y a été ajouté plusieurs chartes qui sont pour la plupart inédites...


L'ancienne abbaye cistercienne de Fontaine-Daniel est située à Fontaine-Daniel dans la commune de Saint-Georges-Buttavent (Mayenne). Elle fut fondée, en 1204, par Juhel III de Mayenne, seigneur de Mayenne , qui s'apprêtait à partir pour la Terre-Sainte. Cette abbaye était dotée d'une église, détruite à la Révolution française, de la taille de la cathédrale du Mans. Juhel III de Mayenne dota cette abbaye des meilleurs biens de sa baronnie de Mayenne. Ce fut le jour de l'Ascension que les religieux de l'ordre de Citeaux, prirent possession de l'abbaye.

La fondation de l'abbaye de Fontaine-Daniel fut ratifiée par le pape Grégoire IX, en 1226. En 1431, Anne de Laval, fit bâtir le chœur de l'église abbatiale, qui fut béni dans le cours de la même année, par Adam Châtelain, évêque du Mans.

Vendue comme bien national en 1796, l'abbaye devient en 1806 la propriété de Pierre Horem et de Sophie Lewille, veuve de Louis Biarez : ces industriels parisiens du textile convoitaient les vastes locaux de l'abbaye pour y établir une filature. Ils voient tout l'avantage du lieu : la force motrice de l'eau (le Fauconnier) et les vastes locaux de l'abbaye aptes à recevoir la première filature mécanique du département. Leur entreprise se développe : 560 ouvriers en 1810 et 760 en 1812. A la mort de Pierre Horem (1828) sa femme Sensitive Armfield (fille de Thomas) dirige seule l'entreprise.

En 1830, Martin Denis épouse Élisabeth Louise Armfield et accède à la direction de l'entreprise familiale. Martin Denis, 1er du nom, fait agrandir les ateliers et construire des bâtiments collectifs pour loger ses ouvriers (à partir de 1832). Son fils Gustave Denis (1833-1925) fait construire une école ( « Il était socialement avant-gardiste. Il a créé une école et rendu la scolarité obligatoire jusqu’à 14 ans, bien avant Jules Ferry. » ) et une boulangerie (1862)...



250.00  Euros (1639.89 FF) Gestion des livres franco de port pour la France metropolitaine Franco de port pour la France métropolitaine.


Commander cet ouvrage


Découvrir nos autres nouveautés

© 2000-2001 La Bouquinerie du Vieux-Château 53000 Laval. Tous droits réservés.