Une pièce sans livres, c'est comme un corps sans âme.
Ciceron

 
 

 

Nos sites préférés
Conditions de vente



Payer par carte bancaire

Ref. : 9547

Asnières-sur-Vègre (Sarthe) - Aquarelle originale attribuée à Adolphe Messager, Artiste-Peintre Lavallois (1855-1934). [Cour de Justice ou Temple ?].

Illustré par Adolphe MESSAGER.

Aquarelle Originale. Sans Date. Probablement entre 1895 et 1920

Une aquarelle originale en couleurs attribuée à Adolphe Messager aux dimensions 35,5x26,8 cm environ,
aquarelle non signée (quatre petits trous de punaise dans les coins).
Annotée au crayon au verso : Asnières-sur-Vègre (Sarthe) - XIIIè Siècle.

L'aquarelle représente probablement "La Cour de Justice appelée aussi le Temple", d'Asnières-sur-Vègre dans le département de la Sarthe, dont la construction date des XIIIème et XIVème siècles...

PHOTOGRAPHIES SUR DEMANDE !!!


**********


Adolphe Messager est né à Laval (Mayenne) le 5 Août 1855. C'est le fils de Jean-Baptiste Messager [né en 1812 à Laval - mort le 12 Mars 1885 à Laval] le célèbre peintre lavallois a qui nous devons une collection quasiment unique de vues documentaires sur le Laval du milieu du 19ème siècle.

Adolphe Messager a hérité des qualités d'artiste de son père. Devenu licencié en droit, il s'inscrit au Barreau de Laval, il devint vite membre du Conseil de l'Ordre et ne cessa d'y siéger jusqu'en 1905, date à laquelle il abandonna le Barreau.

Le Barreau, du reste, l'intéressait sans le captiver; il s'est toujours réservé des loisirs : violoniste, aquarelliste, nous le trouvons dès 1885 secrétaire de la Société des Arts Réunis qui organisait alors de remarquables expositions de Peinture.

En 1908, il exposait au Salon des Artistes Français; on l'y retrouvait en 1909, 1910, 1912. La peinture a occupé sa vie; il a peint des centaines d'aquarelles, fraiches, nettes, sincères comme il l'était lui-même.

Un moment, le souci de son art de peindre l'entraîna à Paris, capitale des arts. Puis l'âge venant, il séjourna dans le Midi, sous le ciel plus bleu et plus clément que celui de la Mayenne.

Mais il est revenu mourir là où sont nés et morts tous les siens, dans cette Mayenne que les œuvres de son père et les siennes ont tant décrite et illustrée; dans "son" Saultray, sa propriété de Saint-Denis-d'Anjou; une congestion cérébrale l'a frappé brutalement un soir de Septembre 1934. Il est mort le 23 Septembre dans sa 80ème année.

[Sources : Texte de son ami l'Avocat Guy Ramard (Artiste lui-même). Extrait de l'Annuaire de l'Association Amicale des Anciens Élèves du Collège et du Lycée de Laval, 57ème Année, 1934-1935. Imprimerie-Librairie Goupil à Laval, 1935. Pages 30 et 31].



100.00  Euros (655.96 FF) Gestion des livres franco de port pour la France metropolitaine Franco de port pour la France métropolitaine.


Commander cet ouvrage


Découvrir nos autres nouveautés

© 2000-2001 La Bouquinerie du Vieux-Château 53000 Laval. Tous droits réservés.