Les vrais gourmands lisent en remuant les lèvres, pour déguster les Mots.
Yvan Audouard

 
 

 

Nos sites préférés
Conditions de vente



Payer par carte bancaire

Ref. : 9583

La Madelon de Saint-Denis-d'Anjou. Manuscrit & l'Imprimé + Deux Aquarelles Originales & Un Dessin Original d'Adolphe Messager + 3 Cartes Postales Anciennes du Saultray (propriété de l'artiste)...
SOUTTER René de.
Illustré par Adolphe MESSAGER.



Vers 1920 et 1929

Une Chemise sous couverture illustrée d'une aquarelle originale contre-collée signée A. Messager & datée 1920 (format : 12,5x19 cm) et d'une vignette d'auteur & de titre manuscrite (format : 8x13,5 cm environ) :
titre : "René de Soutter, Chansonnier aux Noctambules : La Madelon de Saint-Denis d'Anjou",
in-4, 31,5x24 centimètres environ,
texte manuscrit de la chanson recto-verso d'un feuillet avec corrections, dédicacé à "Son Ami Guy Ramard" et à "Monsieur Messager", daté 23-08-(19)20,
la chanson manuscrite contient 18 lignes + 20 lignes signée R. Soutter,
texte imprimé de la chanson contre-collé, Imprimerie E. Coconnier, 21 Rue Carnot à Sablé (Sarthe),
joint une autre aquarelle signée d'Adolphe Messager représentant "Le Saultay", lieu d'habitation de l'artiste (format : 14,7x20,6 cm),
et un dessin original signé A. M. et daté Août 1929 (format : 12,5x18,7 cm),
une carte postale ancienne représentant Saint-Denis-d'Anjou est contre-collée sur la 2ème page,
joint deux autres C.P.A. représentant "Le Saultray à St-Denis-d'Anjou (Mayenne),
sur le dernier plat est contre-collé un portrait-charge imprimé de René de Soutter (signature illisible),
exemplaire unique en très bon état.


6 pages.


Adolphe Messager est né à Laval (Mayenne) le 5 Août 1855. C'est le fils de Jean-Baptiste Messager [né en 1812 à Laval - mort le 12 Mars 1885 à Laval] le célèbre peintre lavallois a qui nous devons une collection quasiment unique de vues documentaires sur le Laval du milieu du 19ème siècle.

Adolphe Messager a hérité des qualités d'artiste de son père. Devenu licencié en droit, il s'inscrit au Barreau de Laval, il devint vite membre du Conseil de l'Ordre et ne cessa d'y siéger jusqu'en 1905, date à laquelle il abandonna le Barreau.

Le Barreau, du reste, l'intéressait sans le captiver; il s'est toujours réservé des loisirs : violoniste, aquarelliste, nous le trouvons dès 1885 secrétaire de la Société des Arts Réunis qui organisait alors de remarquables expositions de Peinture.

En 1908, il exposait au Salon des Artistes Français; on l'y retrouvait en 1909, 1910, 1912. La peinture a occupé sa vie; il a peint des centaines d'aquarelles, fraiches, nettes, sincères comme il l'était lui-même.

Un moment, le souci de son art de peindre l'entraîna à Paris, capitale des arts. Puis l'âge venant, il séjourna dans le Midi, sous le ciel plus bleu et plus clément que celui de la Mayenne.

Mais il est revenu mourir là où sont nés et morts tous les siens, dans cette Mayenne que les œuvres de son père et les siennes ont tant décrite et illustrée; dans "son" Saultray, sa propriété de Saint-Denis-d'Anjou; une congestion cérébrale l'a frappé brutalement un soir de Septembre 1934. Il est mort le 23 Septembre dans sa 80ème année.

[Source : Texte de son ami l'Avocat Guy Ramard (Artiste lui-même). Extrait de l'Annuaire de l'Association Amicale des Anciens Élèves du Collège et du Lycée de Laval, 57ème Année, 1934-1935. Imprimerie-Librairie Goupil à Laval, 1935. Pages 30 et 31].


Il est à noter que René de Soutter et Guy Ramard on écrit un livre ensemble : "La Mort de Jean Chouan - Épisode des Guerres du Maine (1791)". Deux Actes et Trois Tableaux.




500.00  Euros (3279.79 FF) Gestion des livres franco de port pour la France metropolitaine Franco de port pour la France métropolitaine.


Commander cet ouvrage


Découvrir nos autres nouveautés

© 2000-2001 La Bouquinerie du Vieux-Château 53000 Laval. Tous droits réservés.